Secteurs

Des solutions multilingues pour le secteur des institutions publiques

Un pont pour atteindre le public

Ayant besoin de communiquer avec les ressortissants de différents pays ou de proposer leurs services dans les différentes langues officielles de leur territoire national, les institutions publiques sont fortement investies dans le multilinguisme. Certaines entités telles que le Parlement européen ont même adopté un régime multilingue global répondant à la nécessité de respecter la diversité linguistique de ses différents États membres et de mettre la législation et les politiques européennes à la portée de tous. C’est aussi la ligne suivie par l’Organisation des Nations unies dans un effort pour protéger et préserver l’identité de toutes les langues et de toutes les cultures.

Collaborant avec des institutions publiques nationales et internationales depuis les années 90, CPSL les aide dans leur quête d’une communication multilingue optimale et plurielle. À cet effet, CPSL s’est soumise à des processus de sélection et des contrôles de qualité stricts. Le fait d’y avoir réussi nous permet de nous positionner comme un partenaire linguistique hautement fiable.

Nous collaborons depuis longtemps avec la plupart des agences de l’UE et avec diverses agences des Nations unies, où le multilinguisme est nécessaire au fonctionnement même des institutions.

Un rôle essentiel dans la promotion de la communication entre les organismes publics et les citoyens

Le service que nous fournissons aux institutions publiques se caractérise par le volume des contrats, leur complexité technique et la rigueur des standards de qualité. Notre équipe de linguistes professionnels a l’habitude de traduire et de localiser des lois, des protocoles internationaux, des communiqués de presse, des discours, des publications et des bulletins. Participant depuis des années à des événements publics, forums et projets parrainés par des entités publiques, CPSL a acquis une vaste expérience en matière de services multilingues liés à ce secteur. Consultez ici l’étude de cas de l’EuroparlTV.

Abonnez-vous à notre Blog :


J’ai lu et j’accepte les Mentions légales